top of page
  • Photo du rédacteurEcrismoideslueurs

Facel Vega Facel III


J'ai eu la chance de photographier cette magnifique Facel Vega Facel III en mai 2021.

Après 4700 heures de travail, Hervé, de la SAS Phenix à Bohain En Vermandois (02), m'a ouvert ses portes afin de photographier la belle fraichement restaurée. Merci Hervé pour ton accueil et ta disponibilité lors de la prise de vue.

Fabriquée en 1964, son moteur de 1780 cc développe 108 cv. Son propriétaire en a pris possession fin 2014. Le kilométrage de la belle était d'un peu plus de 60 000 kilomètres.


Le mot du propriétaire :

Pourquoi avez vous craqué pour ce modèle ?

L’esthétique de la carrosserie,

la finesse des lignes,

la face avant, la calandre avec ses phares et ses chromes,

Le tableau de bord en alu peint imitation merisier,

Les nombreux comptes tours et leur position sur le tableau de bord,

C’est un coupé 2+2,

Un véhicule fabriqué en 625 exemplaires,

C’est une marque Française, historique et connue des passionnés.

Pourquoi avoir craqué sur le modèle que vous possédez ?

Une Facel Vega, pour l'histoire de Jean Daninos, créateur de la marque.

Ce modèle en particulier, après avoir croisé un représentant de l'Amicale-Facel, lors d'une exposition de la marque à Rouen il y a 8 ans. Il m'a évoqué ce modèle qui était prêt à sortir d'un long sommeil.

Quel est l'historique de votre modèle ?

Il est peu connu. Le véhicule a été stocké dans un garage en Normandie pendant plus de 10 ans avant que je ne l’achète.

Quels frais avez vous fait dessus ?

Tout !

Carrosserie, chromes, trains roulants, pièces d’usures, sellerie, moteur, peinture ! Elle a été complétement restaurée.

Le coût d'entretien approximatif ?

Assez faible 1000€/an environ


Quels sont les frais que vous avez prévu de réaliser prochainement sur votre véhicule ?

Il n'y a plus rien à faire, elle est en état concours.


Pouvez vous me citer une anecdote concernant votre véhicule ?

J’ai roulé environ une minute au salon de Cambrai organisé par l’ACBA en 2015, dans la salle d’exposition du Palais des Grottes de Cambrai. Ensuite, elle est partie en restauration chez SAS Phenix pendant 5 ans. Le moteur tournait seulement sur 3 cylindres, ça été un moment de bonheur, car je la conduisais pour la première fois.

Est il possible de la croiser régulièrement sur la route ?

Je commence à rouler avec depuis 1 mois, suite à sa restauration.


Quels conseils donneriez vous à un futur acquéreur d'un modèle équivalent au votre ?

De se faire aider par un expert automobile ou dans un club pour analyser l’auto. Souvent il y a beaucoup de travaux à réaliser, invisibles à l’œil d’un profane.

Commentaires ou précisions que vous aimeriez ajouter à ces questions ?

C’est grâce à PHENIX et sa très belle restauration que je peux profiter de mon plaisir de rouler en FACEL.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page